Février, 2020

18févrJourJournée mondiale d'action en faveur du droit de grèveCatégorie:SociétéPortée:Mondiale

Description

Chaque 18 février, c’est la journée d’action mondiale de défense du droit de grève.

En 2015, le Conseil général de la Confédération syndicale internationale (CSI) a proclamée le 18 février comme étant la journée d’action mondiale de défense du droit de grève

Trop souvent, le droit de grève est refusé aux travailleurs du secteur public, en raison de définitions larges des services essentiels et des restrictions à la négociation collective ou au droit de s’organiser, tandis que certains gouvernements commettent des violations flagrantes des droits humains et fondamentaux des travailleurs.

Remettre en cause le droit de grève, c’est remettre en cause la possibilité des salariés d’inverser le rapport de forces avec l’employeur et les priver de la possibilité de faire valoir leurs droits.

Le droit de grève en France.

En France, tout salarié a le droit de faire grève pour manifester un désaccord ou obtenir la satisfaction de revendications d’ordre professionnel.

Ce droit de grève est reconnu et garanti par la Constitution à tout salarié, dans le secteur privé comme le public.

Le 27 octobre 1946, le droit de grève est pleinement reconnu dans la constitution (art. 7 du préambule) : “Le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le réglementent”.

Depuis le 7 décembre 2000, ce droit figure dans l’article 28 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Sur le web :

Sur les réseaux sociaux, utilisez l’hashtag #journéemondialedudroitdegrève
Le site de la Confédération syndicale internationale.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet évènement !

X