Nos sponsors

Nos sponsors

Septembre, 2019

Journée récurrente annuellement

lun09septJourJournée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale

Description

Tous les 9 septembre, c’est la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale.

La journée mondiale du SAF vise à attirer l’attention sur les dommages causés à l’enfant en développement par l’exposition à l’alcool pendant la grossesse.

La Journée internationale de sensibilisation au SAF a été créée par deux associations de lutte contre l’alcoolisation fœtale. (Une canadienne, FASworld et une anglaise Fasstar)

Le 9 septembre 1999 (9/9/99) à 09h09 a été célébrée la première journée mondiale du SAF.

Cette date correspond au neuvième jour du neuvième mois de l’année et rappelle que pendant les neuf mois de sa grossesse, une femme devrait s’abstenir de consommer de l’alcool.

Qu’est-ce que le syndrome d’alcoolisation fœtale?

Le syndrome d’alcoolisation fœtale est un terme générique désignant toute un ensemble de handicaps résultant d’une exposition prénatale à l’alcool.

Boire de l’alcool pendant la grossesse est toxique pour le fœtus. Cela peut entraîner diverses complications (retard de croissance, atteintes du système nerveux central, malformations…). Mais le syndrome d’alcoolisation fœtale est la forme la plus grave.

L’état actuel des connaissances ne permet pas de définir le seuil de consommation d’alcool en-dessous duquel il n’y aurait pas de risques pour le bébé. Ainsi les autorités sanitaires recommandent-elles par principe de précaution de s’abstenir de toute boisson alcoolisée pendant la grossesse.

Les chiffres de l’alcoolisation fœtale en France

La consommation d’alcool pendant la grossesse représente la première cause de handicap mental non génétique et d’inadaptation sociale de l’enfant en France.

Entre 2006 et 2013, 3 207 nouveau-nés ont présenté au moins une conséquence liée à l’alcoolisation fœtale. Parmi eux, 452 étaient touchés par un syndrome d’alcoolisation fœtale. (Source : Le site de la santé publique France)

Mais ces chiffres sont sous-estimés compte tenu de la difficulté à diagnostiquer ces troubles en période néonatale. De plus, ils n’incluent pas les diagnostics posés ultérieurement.

Cependant, ils permettent de mieux caractériser le fardeau que représente l’alcoolisation fœtale.

 

Sur le web :

Sur les réseaux, les hashtags utilisés sont #fasday #fasd

Le site officiel de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X