Novembre, 2020

jeu19noveJourJournée mondiale des toilettes(Jour: jeudi) Catégorie:Créée par l'ONU,Santé,SociétéPortée:Mondiale

Description

Chaque 19 novembre, c’est la journée mondiale des toilettes.

Cette journée de sensibilisation a été créée par l’Organisation Mondiale des Toilettes en 2001. Mais, en 2013, les Nations Unies ont officiellement reconnue cette initiative.

C’est l’occasion de mettre en lumière l’importance de l’assainissement. Elle défend aussi l’accès à la propreté et la sécurité des toilettes pour tous.

L’assainissement est un droit de l’homme, tout comme le droit à l’eau. Le manque d’accès à l’assainissement a un impact sur la santé, la dignité et la sécurité des hommes, des femmes et des enfants.

Ne pas avoir accès à des toilettes décentes présente un risque sanitaire.

Actuellement, on estime qu’environ 60% de la population mondiale (4,2 milliards de personnes ) n’a pas de toilettes à la maison ou dispose de toilettes qui ne permettent pas une gestion hygiénique des excréments.

La propagation de nombreuses maladies et la malnutrition chronique chez les enfants sont directement liées à l’exposition à des matières fécales humaines.

Pour 1,8 milliard de personnes l’eau potable n’est pas suffisamment traitée contre la contamination par ces matières.

C’est pour cela que 58 % de tous les cas de diarrhée sont causés par l’eau insalubre ainsi que le manque d’assainissement. Le manque d’hygiène et notamment un mauvais  lavage des mains en est aussi une des causes.

En 2015,  près de 1 400 décès d’enfants par jour sont directement liés à un manque d’hygiène des toilettes ou à l’assainissement.

Au travers le monde, un tiers des écoles ne dispose pas de toilettes et près de 900 millions d’écoliers n’ont pas accès a des installations pour se laver les mains. Cela aggrave la situation des filles pendant la période de menstruation.

 

Ne pas avoir de toilettes présente un risque pour la sécurité.

673 millions de personnes dans le monde pratiquent la défécation en plein air. Les matières fécales ne sont donc ni recueillies, ni traitées .

Lorsque on doit déféquer en plein air, cela a un impact sur la sécurité  et la dignité. Ce sont les femmes et les filles dans les pays en développement qui sont le plus touchées. Elles perdent leur intimité et doivent affronter au quotidien la honte d’avoir à déféquer en public.

1 femme sur 3 dans le monde s’expose aux maladies, à la honte, à des risques de harcèlement ou d’attaques parce qu’elle n’a pas d’endroit sûr pour aller aux toilettes.

Sur le web :

Sur les réseaux sociaux, les hashtags utilisés sont #JournéeMondialeDesToilettes #DesToilettesPourTous #toiletday

Le site officiel de la journée mondiale des toilettes .

La page de cette journée sur le site de l’ONU.

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X