Septembre, 2021

28septJourJournée mondiale du droit à l'avortementCatégorie:SantéPortée:Mondiale

Description

Chaque 28 septembre, c’est la journée mondiale du droit à l’avortement.

La journée mondiale du droit à l’avortement permet aux femmes de rappeler leur droit la liberté à disposer de leur corps et le droit à l’avortement.

Cette célébration a eu lieu pour la première fois en tant que journée d’action pour la dépénalisation de l’avortement en Amérique latine et dans les Caraïbes en 1990.

Elle est déclarée mondiale en 2011 par Réseau mondial des femmes pour les droits en matière de reproduction a déclaré

La date a été choisie pour commémorer l’adoption de la loi sur la naissance libre adoptée par le Parlement brésilien le 28 septembre 1871. Cette loi était une réforme juridique essentielle destinée à assurer la liberté des enfants des esclaves au Brésil à cette époque.

L’avortement à risque.

Dans la plupart des pays africains, l’avortement est soit totalement interdit, soit uniquement autorisé à sauver la vie de la mère.

Dans certains pays asiatiques, l’avortement est légalement autorisé mais, dans la majorité des cas, il reste sévèrement limité et, même légalement, les femmes doivent faire face à des coûts élevés et à l’inaccessibilité des soins appropriés.

Mais lorsque l’accès à un avortement sécurisé n’est pas possible, alors, les femmes se tournent vers les avortements à risque.

Selon les estimations de 2010 à 2014, les avortements à risque sont de l’ordre de 25 millions par an, dont un tiers, soit 8 millions approximativement, sont pratiqués dans les pires conditions de sécurité par des personnes incompétentes ayant recours à des méthodes dangereuses et invasives. Les avortements non sécurisés entraînent plus de 7 millions de complications.

Dans les régions développées, on estime que pour 100 000 avortements à risque, 30 femmes meurent. Ce chiffre atteint 220 décès pour 100 000 avortements à risque dans les pays en développement et 520 décès en Afrique subsaharienne.

La mortalité due aux avortements à risque pèse de manière disproportionnée sur les femmes en Afrique. Alors que ce continent comptabilise 29% de tous les avortements à risque, c’est 62% des décès qui leur sont imputables.

Dans le monde, une femme meurt toutes les 9 minutes des suites d’un avortement clandestin.

La journée mondiale du droit à l’avortement, sur le web :

Sur les réseaux sociaux, utilisez les hashtags #Journéemondialedudroitalavortement #SafeAbortionDay #MyAbortionMyHealth

Septembre 28, le site officiel de cette journée

Le site du gouvernement français pour s’informer sur l’interruption volontaire de grossesse.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet évènement !

X