Buy Website Traffic

Prochaine date pour cet évènement

Journée mondiale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Journée mondiale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes25noveJourCatégorieCréée par l'ONU,Egalité, humanitaire et solidaritéPortéeMondiale

Description

Chaque 25 novembre, c’est la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Depuis 1981, La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes sensibiliser l’opinion publique au problème de la violence à l’égard des femmes.

En 1999, l’Assemblée générale de l’ONU a proclamé le 25 novembre « Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes » et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser, ce jour-là, des activités destinées à sensibiliser l’opinion publique au problème de la violence à l’égard des femmes.

Une violation des droits de la personne humaine.

En 1993, l’ONU es a adopté la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes4, qui a défini le terme « violence à l’égard des femmes » : « tous actes de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée ».

La violence à l’égard des femmes est une conséquence de la discrimination à leur égard, aussi bien dans la loi que dans la pratique, ainsi que des inégalités persistantes entre hommes et femmes.

La violence à l’égard des femmes en France

On estime qu’une femme sur cinq est victime de violences dans sa famille

Quand elles sont en couple, les femmes sont trois fois plus nombreuses que les hommes à déclarer une agression physique ou sexuelle par leur conjoint (15,9 %, soit 3,6 millions de femmes, contre 5,6 %).

Les violences sexuelles sont cinq fois plus fréquentes chez les femmes (16,8 %) que les hommes (3,3 %) quand l’auteur n’est ni le partenaire, ni un ex-partenaire.

Les viols et tentatives de viols hors de la sphère conjugale sont déclarés par deux victimes sur cinq et dans des proportions quasi équivalentes chez les hommes (37 %) et les femmes (41 %).

Une date en mémoire de trois opposantes politiques.

Depuis 1981, la date du 25 novembre rend hommage aux trois sœurs Patria, Minerva et María Tereza Mirabal, des opposantes politiques brutalement assassinées en République dominicaine, le 25 novembre 1960, sur les ordres du dirigeant de l’époque, Rafael Trujillo (1930-1961).

L’assassinat fut la principale raison qui a conduit la République dominicaine à proposer cette journée de lutte contre la violence faite aux femmes.

La journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes sur le web :

Sur les réseaux sociaux, utilisez les hashtags #ViolenceContreLesFemmes #ViolenceAgainstWomen

La page de l’évènement sur le site de l’ONU

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet évènement !