Janvier, 2021

Prochaine date pour cet évènement

mer13janvJourJournée nationale de l’hypersensibilité(Jour: mercredi) Catégorie:SantéPortée:Nationale (France)

Description

Chaque 13 janvier, c’est la journée nationale des hypersensibles.

La journée nationale de l’hypersensibilité a été lancée en 2019 à la suite d’une pétition créée par Saverio Tomasella.
Ce psychanalyste et écrivain français a attiré l’attention de Brigitte Macron, via le site change.org.

Un cinquième de la population serait hypersensible.

Il s’agit d’une sensibilité et de réponses émotionnelles plus élevées que la moyenne. Elle peut être provisoire ou inscrite dans la durée. On estime que Entre 15 et 25 % de la population est concernée par ce trouble.

Elle peut être difficile à vivre, car souvent perçue, par l’entourage, comme une exagération émotionnelle à des situations de la vie quotidienne.

Abordée tout d’abord par Carl Gustav Jung, médecin psychiatre, c’est la psychologue Elaine Aron qui a le mieux défini ce trouble. Son livre « The Highly Sensitive Person » publié en 1996, a été vendu à plus d’un million d’exemplaire.

Le terme « Highly Sensitive Person » a été traduit par “hypersensible”. Cependant d’autres termes définissent ce trait de caractère, comme “ultrasensible” ou encore « hyperémotif ».

Des réactions émotionnelles plus développées

Cette forte réactivité à une même stimulation peut avoir des aspects positifs comme des aspects négatifs. Ils aiment analyser les choses plus profondément, sont plus intuitifs et réputés plus polis.

D’un autre côté, ils sont plus enclins aux phobies, au sentiment de peur et de panique ou peuvent avoir la “larme facile”.

Une situation perçue comme de faible intensité ne déclenchera aucune réaction chez l’hypersensible. Ils peuvent donner l’image d’une personnalité froide et détachée.

Cependant à partir d’une certaine importance dans la stimulation, la réaction émotionnelle va croître jusqu’à niveau comparable à une personne « non ultrasensible ». Puis l’intensité émotionnelle va se mettre à croître exponentiellement jusqu’à entrainer une réaction excessive.

Selon Elaine Aron, l’hypersensibilité aurait deux causes possibles.

La première serait une caractéristique génétique conservée depuis l’évolution de l’espère humaine. Mais elle explique aussi qu’il y a une interaction avec l’environnement durant l’enfance.
Pour la psychologue, une personne ayant eu une enfance difficile s’est construite des protections psychologiques. Elle se sentira rassuré et en sécurité grâce à cette “carapace”.

Mais ce même mécanisme d’adaptation peut engendrer une mauvaise adaptation sociale, des difficultés relationnelles, de la souffrance et de la frustration.

Pour Saverio Tomasella, l’hypersensibilité n’est pas génétique, mais découle de l’histoire singulière de chaque personne, depuis sa vie intra-utérine, sans oublier les influences possibles du contexte familial, de la généalogie et de la société.

Mieux vivre l’hypersensibilité

Être souvent à fleur de peau, vulnérable aux ambiances ou aux émotions n’est pas une pathologie.  C’est pour cela qu’il n’existe pas de traitement médical.

Des thérapies peuvent être bénéfiques pour traiter certains effets de bord, comme la phobie et l’angoisse. Néanmoins, il ne s’agit pas de traiter directement l’excès de sensibilité.

D’ailleurs, certains psychologues pensent qu’elle ne doit pas être soignée. Permettre à l’hypersensible d’accepter, de vivre avec son excès de sensibilité et de l’assumer serait plus bénéfique.

Arrêter de considérer cette situation comme un défaut, s’auto-encourager et expliquer à son entourage sa situation permettra à un hypersensible de mieux vivre sa forte émotivité.

En France, il existe une association qui met à disposition des hypersensibles de nombreuses ressources et qui proposent des rencontres et des ateliers. Elles organisent aussi des évènements lors de la journée nationale de l’hypersensibilité.

 

Sur le web :

Sur les réseaux sociaux, les hashtags utilisés sont #hypersensibilité et #hypersensible
Le site de l’association des hypersensibles.

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X