logo les journées mondiales

Quand les Japonais portent-ils le plus souvent leur kimono ?

Les occasions propices au port du kimono au Japon Tradition et modernité : l’usage du kimono japonais Le kimono est un vêtement traditionnel japonais qui, au fil des siècles, a su conserver une place significative dans la société et la [...] ⬇️

Les occasions propices au port du kimono au Japon

Tradition et modernité : l’usage du kimono japonais

Le kimono est un vêtement traditionnel japonais qui, au fil des siècles, a su conserver une place significative dans la société et la culture japonaises. Si son usage quotidien a considérablement diminué au profit de vêtements plus occidentalisés, le kimono demeure un emblème de l’identité nationale et est privilégié lors de certains événements spécifiques.

Les Japonais portent le plus souvent leur kimono pendant les événements festifs, les cérémonies formelles, et les périodes de fête traditionnelles comme le Nouvel An, les mariages, les funérailles, les festivals (matsuri) et lors de la cérémonie de la majorité (Seijin no Hi).

Les grandes cérémonies familiales

Parmi les occasions les plus importantes où les Japonais revêtent le kimono, on trouve les grandes étapes de la vie familiale. Lors des mariages, tant la mariée que les invités optent souvent pour des kimonos de cérémonie. Pour les baptêmes, il est également de tradition que les parents et les enfants s’habillent avec des kimonos élégants et colorés.

Mariages

Les mariages sont des occasions où les kimonos de cérémonie tels que le shiromuku pour la mariée et le montsuki pour le marié sont particulièrement appréciés. Le shiromuku est un kimono nuptial tout en blanc, symbolisant la pureté et l’union avec la famille du marié, tandis que le montsuki est un kimono noir avec le blason familial, porté par les hommes.

Funérailles

Lors des funérailles, le kimono est également de mise. Privilégiant les couleurs sobres, les participants s’habillent traditionnellement avec un kimono noir pour rendre hommage au défunt avec respect et pudeur.

A voir aussi :   Célébration de la journée mondiale des crêpes

Fêtes traditionnelles et célébrations

Les fêtes traditionnelles constituent un moment privilégié pour porter le kimono. En particulier, le Nouvel An (Shōgatsu), la cérémonie de la majorité (Seijin no Hi), et les nombreux festivals qui ponctuent l’année.

Nouvel An (Shōgatsu)

Le Nouvel An est certainement l’occasion où l’on voit le plus de kimonos dans les rues du Japon. Pour accueillir l’année en beauté, les femmes portent souvent des kimonos furisode, avec des manches longues et des motifs flamboyants, tandis que les hommes s’orientent vers des hakamas, sorte de jupe-culotte à plis portée avec un kimono.

Cérémonie de la majorité (Seijin no Hi)

Au Japon, la cérémonie de la majorité est un événement notable, célébré le deuxième lundi de janvier, pour tous les jeunes qui atteignent l’âge de 20 ans. Pour cette occasion, les jeunes femmes se parent de splendides kimonos furisode, tandis que les jeunes hommes peuvent porter un hakama ou un kimono plus formel.

Festivals (Matsuri)

Les festivals locaux (matsuri) sont des moments de réjouissance durant lesquels le kimono est souvent de rigueur. Les participants choisissent des kimonos yukata légers pour les festivités estivales, connus pour leur confort et leurs motifs colorés.

Le kimono dans la vie quotidienne

Malgré une présence réduite au quotidien, il existe encore des passionnés et des professionnels qui portent le kimono au quotidien, en tant que marque de distinction ou d’attachement à cette tradition vestimentaire.

Usage quotidien réduit mais existant

Certains Japonais choisissent de porter le kimono dans leur vie de tous les jours pour marquer une continuité avec la tradition, même si c’est plus commun dans les quartiers historiques comme à Kyoto, où la préservation de la culture japonaise est très présente.

A voir aussi :   Journée mondiale contre le sida : sensibilisation et prévention au cœur des actions

Le kimono à l’ère moderne

De nos jours, le kimono fait l’objet de réinterprétations modernes, où des créateurs osent mélanger tradition et modernité, donnant naissance à des pièces uniques, à la fois respectueuses de la tradition et innovantes.

Créateurs contemporains et modernisation

Des créateurs de mode japonais et internationaux réinterprètent le kimono en y apportant des touches modernes. Ces versions réinventées peuvent être choisies pour des occasions spéciales ou simplement pour profiter de l’allure et du confort du vêtement dans un style plus actuel.

Pour plus d’informations sur l’art de revêtir un kimono et sur les accessoires associés, vous pouvez visiter des sites spécialisés tels que kimonos pour femmes, qui offrent une gamme de modèles traditionnels et modernes.

  • Mariages
  • Festivals et célébrations saisonnières
  • Cérémonies officielles
  • Événements culturels

Conclusion

Le kimono reste un marqueur culturel fort au Japon. Malgré l’influence occidentale, les Japonais continuent de choisir le kimono pour célébrer les moments marquants de leur vie, offrant un témoignage vivant du respect des traditions et de l’élégance intemporelle associée à ce vêtement. Cet attachement au kimono met en évidence l’équilibre délicat entre conservation des coutumes ancestrales et adoption de modes de vie contemporains.

FAQ

Peut-on louer un kimono pour une journée au Japon?

Oui, il existe de nombreux magasins de location de kimonos où les visiteurs peuvent louer un kimono pour une journée, surtout dans les zones touristiques et les villes historiques comme Kyoto ou Tokyo.

Le kimono est-il confortable à porter?

Le kimono, bien que complexe à enfiler, est conçu pour s’ajuster confortablement au corps. Les versions modernes telles que les yukatas sont spécialement adaptées pour une plus grande facilité de mouvement et un confort accru.

A voir aussi :   Journée mondiale contre le cancer : Agir pour prévenir et assurer un continuum de soins

Table des matières

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *